Permettre aux femmes d’accéder à des formations et à des opportunités économiques dans le tourisme durable

Le projet

À travers la mise en place du Capacity Development for Education Programme (CapED), l’UNESCO cherche à améliorer les conditions de vie des jeunes femmes et des communautés vivant à proximité de la Réserve Naturelle du Tsingy à Madagascar. L’organisation espère favoriser leur indépendance financière en leur permettant d’accéder à des formations et à des opportunités d’emploi dans l’industrie du tourisme durable. Grâce à la croissance considérable du tourisme au cours des cinq dernières années, les communautés locales disposent en effet d’une opportunité économique majeure.

La Fondation CHANEL soutient le CapED Programme de l’UNESCO, afin d’offrir aux jeunes vivant à proximité de la Réserve du Tsingy à Madagascar des opportunités de formation professionnelle dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. De plus, les femmes économiquement vulnérables bénéficieront d’une formation à la culture maraîchère et à l’artisanat, leur permettant de former des coopératives et de vendre leurs produits sur les marchés locaux. Le projet vise également à renforcer la capacité des villages locaux et à promouvoir le tourisme durable dans la région en formant les guides culturels locaux.

Le partenaire

L’UNESCO est une agence spécialisée de l’ONU dont l’objectif est de contribuer à la paix et à la sécurité en promouvant l’accès à l’éducation, à la science et à la culture.

Visiter le site du partenaire

WordPress Lightbox