Intégrer l’expérience de femmes détenues dans le processus législatif

Le projet

Le projet « Visages de femmes emprisonnées » illustre par un visage, une personne et une histoire les questions d’incarcération et de réintégration. Des mères, sœurs, filles ou épouses concernées par l’emprisonnement et formées à la prise de parole en public, peuvent ainsi informer le public et plaider en faveur d’une réforme de la justice criminelle. L’objectif du programme est de mettre en évidence le coût humain engendré par la criminalisation des femmes de couleur ou pauvres et de proposer des solutions identifiées par les personnes les plus durement affectées.

La Fondation CHANEL apporte son soutien à l’initiative « Visages de femmes emprisonnées », pour le développement du projet, ainsi que pour l’organisation d’événements de sensibilisation sur les conséquences de l’emprisonnement pour les familles et les communautés entières.

Le partenaire

Dirigée par des femmes, l’organisation The Ladies of Hope Ministries (LOHM) vient en aide aux victimes du système de justice pénale en proposant des solutions de logement, de réinsertion et de sensibilisation qui visent à mettre fin à l’incarcération féminine exagérée. LOHM met en lumière les voix et les expériences des femmes ayant vécu une incarcération afin d’en faire un pilier de ses propositions de réforme.

Visiter le site du partenaire

WordPress Lightbox