Formation et emploi de femmes journalistes

Le projet

Le Global Press Institute cherche à renouveler l’écosystème journalistique aux États-Unis et sur le plan international. Pour ce faire, il emploie des femmes issues de Tribus amérindiennes des États-Unis, du Mexique et d’Haïti. Ces dernières ont pour mission de proposer un journalisme de qualité, diversifié et rentable, afin d’accroître la prise de conscience au niveau mondial et de déclencher un changement social.

La Fondation CHANEL appuie le Global Press Institute pour recruter, former et offrir un emploi à 46 femmes journalistes issues de cinq Tribus amérindiennes des États-Unis, de Cap-Haïtien, d’Haïti et de Oaxaca au Mexique. En ajoutant ces nouvelles voix au journalisme international, à travers le bureau d’information américain, GPI cherche à améliorer la prise de conscience sur les problèmes sociaux et à accroître le leadership des femmes auprès d’un public de plus de 20 millions de personnes dans le monde chaque mois.

Le partenaire

Le Global Press Institute offre un programme de formation menant à l’emploi unique dans le secteur en pleine expansion des médias. Ce programme prépare des femmes venant d’horizons (éducatifs, socio-économiques, religieux, tribaux, ethniques) variés à devenir des journalistes professionnelles. Plusieurs d’entre elles travaillent toujours pour le Global Press Journal, primé à de multiples reprises.

Visiter le site du partenaire

WordPress Lightbox